Economie de la fonctionnalité et de la coopération

Définition de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération :

C’est un modèle économique qui consiste à passer de la vente d’un volume de biens à la vente d’une solution globale intégrant des biens et des services dans le but d’atteindre une performance d’usage ou territoriale.

Le but de ce modèle consiste à :

  • découpler la relation entre hausse du chiffre d’affaire et hausse des consommations de matières premières. En d’autres termes, l’économie de la fonctionnalité vise à faire reposer la rentabilité de l’entreprise sur des ressources immatérielles (compétences, confiance, pertinence…) au détriment des ressources matérielles.

  • intégrer dans l’offre de l’entreprise des externalités sociales et/ou environnementales, positives ou négatives et étant subies ou crées par l’entreprise. L’enjeu étant de diminuer les externalités négatives et d’augmenter les externalités positives.

  • redonner du sens au travail en sortant d’une logique industrielle qui pousse les entreprises à une course aux gains de compétitivité en divisant et en intensifiant toujours d’avantage le travail.

Ces objectifs sont également des critères qui définissent si oui ou non l’organisation se trouve dans la dynamique de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération.

Ce modèle repose sur :

  • la coopération et la co-création des différentes parties prenantes en vue d’atteindre une solution globale. En effet, l’entreprise peut rarement intégrer efficacement des externalités de manière isolée. Pour y parvenir, elle doit co-construire une offre avec différentes parties prenantes (fournisseur, client, collectivités, autres entreprises partenaires…) qui peuvent l’aider à intégrer des externalités

  • le développement des ressources immatérielles en interne et en externe

  • l’élargissement et la transformation du périmètre d’activité

  • la recherche de la performance globale de l’entreprise et le développement de sa Responsabilité Sociétale et Environnementale.

Les intervenants chercheurs en parlent :